Lés parlanjhes réjhiounàus garochais en defore daus loes de la Républlique pr le Sénat

manifestation-langues-regionalesDépeùs daus disaenes d’annàies pa moéyén en France d’avér ine loe pr lés parlanjhes réjhiounàus, çhi devriant étre requeneùssus queme o dét étre fét prtout den le munde pi queme la France at proumis d’o faere (charte de l’Unesco, signature en 1999 de la Charte eùropéiéne daus parlanjhes réjhiounàus pi minouretaeres, proumesse de François Hollande). La ratificaciun de la Charte ét poussiblle rén que si lés deùs chanbres – députais pi sénateùrs- sant d’assent.

Asteùre ferant-éll quant maeme ine loe, pa pr ratifiàe la Charte mé quant ménme pr lés parlanjhes réjhiounàus ?

carte-langues-regionalesLe Cunséll d’administraciun de l’UPCP-Métive at prsentai au début d’octoubre çheù çhi seyit fét a l’UPCP-Métive dépeù 1969 pi çheù qu’o fàut faere avoure autour dau parlanjhe. Asteùre que le Poetou-Charentes, sen la Vendàie, serat avéc l’oucitan pi le Basque den la grante Aguiéne (Aquitaine), ol ét le moument de se boujhàe, qu’o séye lés élus/élues, qu’o séye çhés daus parçouneries, qu’o séye trtouts pi trtoutes, pr faere vere pi entendre le parlanjhe . I n-en recauserun au prchén limérot.

Le 7 de nouvenbre Défense et promotion des langues d’oïl, voure que sant ramoucelais picard, nourmand, galo, poetevin-séntunjhaes, morvandiau-borghignun, chapenoes pi walun sant ensenblle, tént sen AG : çhi que le sant pr faere ensenblle ?

manif_parlanjhe2A Parlanjhe Vivant, pr que noutre parlanjhe séjhe meù veyablle pi meù causai, en mae de çheù qu’ét déjha fét, i velun daus afaeres de maeme :

  • Ediciun : mae d’écrits/oral en parlanjhe (ex : cahiers du CERDO en parlanjhe), outis pédagojhiques, chançuns pr lés draules.
  • Formaciun/passance : proposàe daus stajhes de formaciun daus maetres den lés écoles primaeres, couléjhes ; d’àutres stajhes pr lés bibllotécaeres ; faere passàe lés infos den lés coumunes (tenp périscolaere), den lés écoles, couléjhes, liçais, CDDP, CRDP pr daus partenariats çhulturéls ; Rencuntres draules-locuteurs de parlanjhe.
  • Pratique dau parlanjhe a l’UPCP : encourajhàe lés parçouneries a se sérvi dau parlanjhe, métre dau parlanjhe den lés cuntes rendus, den lés pancardes de la Maison des Culures de Pays… Vere quement faere pr que le parlanjhe séjhe présent tout le tenp (bilinguisme den totes lés activitais).
  • Coumunicaciun : ine informaciun dés acciuns de l’UPCP perét étre enveyaie den touts lés établlissements scolaeres, lés bibllotéques, lés licés proféssiounéls, lés ofices de torime, lés parçouneries locales… pr que tot ce qui pet étre proposai en animaciun su le parlanjhe séjhe bén éparai prtout.
  • Que le parlanjhe se véjhe meù : prpousàe a toutes lés coumunes dau parlanjhe su leù marea/site

Carte des langues d'oilPi vous, qu’ét o que v’en deséz ? 

T’as le drét de causàe, alore cause dun ! Petite ençhéte aupraes daus lisours su le forum.

 

Pr n-en saver mae :

Lire l’article de Ouest-France : Langues régionales. Le Sénat enterre la Charte

D’àutres infos pi daus analyses su Lemonde.fr :

Le Sénat rejette le projet de loi sur les langues régionales

Le Sénat se penche sur l’épineuse question des langues régionales

Laisser un commentaire