Cuncourerie « Émajhes é tésces »

La cuncourerie « Émajhes é tésces », o s’ét fini a l’école matrnale Alphonse-Daudet, a Poétié, le 17 de mar, avéc daus beas tésces pi daus béles rimajhures, daus petits draules pi daus grands, daus parents, daus pepaes-memaes, qu’aviant étai de part den çhéte cuncourerie féte en 2015-2016 avéc la réjhiun Poetou-Chérentes pi lés parçouneries de l’UPCP-Métive, Sefco, Institut d’études occitanes de la Vienne. 51 candidats çhi demourant en Poetou, en Chérentes oube allour : Nantes, Paris, Territoire de Belfort… qu’avant présentai 18 fétis (9 en parlanjhe, 9 en oucitan).

Pr çhéle cuncourerie felét aver moen de 25 ans oube se métre avéc yin(e) de moen de 25 ans pr faere in tésce avéc daus rimajhures, daus fotos, in film… : ol ayit ine cllasse de l’école qu’o fesit, çhéques-ins çhi se metirant ac leùs jhénes voesins oube amis, çhéques parents avéc leù(s) draules é surtout daus (jhénes) pepaes-memaes avéc leùs petit(e)s fell(e)s. Fàut bé remarcàe qu’o seyit in moéyén de faere passàe in petit bout de parlanjhe poetevin-séntunjhaes oube oucitan a daus jhénes qu’o queneùssiant pa ghére.

Troes pris sirant dounais den chaque parlanjhe, pr Madame Charline Claveau-Abbadie, cunséllére réjhiounale charjhàie daus parlanjhes réjhiounàus en Novéle Aguiéne, é trtouts sirant récunpensais d’aver étai de part den çhéle cuncourerie.

En poetevin-séntunjhaes :

Prmàe pris : Ine prdric çhi charchét daus amicsOdile Martin et Sarah-Chloé Chansault.

 
Deùsiaeme pris : La baie des Pictons, Annick, Michel et Mathieu Barré, pi Elio Bonnerue.

 
Pris éspéciàu dau jhuri : La léjhende dau Demi-Jhàu , classe de moyenne et grande section 2015-2016, école maternelle Alphonse-Daudet de Poitiers, avec Marie-Odile Guignard.

 

En occitan :

Prmàe pris : L’obsession de l’obludança (en occitan é en françaes), Catherine Salles, Léa et Abel Sénéchal.

 
Deùsiaeme pris : Far de Safran, Liliane Zand, Louise-Marie et Dominique Desplan, Ly Mingsan.

 
Pris éspéciàu dau jhuri : Las bestias e los auseus parlan de mesma, Michel Tisseuil et Tristan Cadiou.

Une réflexion au sujet de « Cuncourerie « Émajhes é tésces » »

Laisser un commentaire