Le parlanjhe en chançun : A bétou, call me

Christine Authier a créé cette chanson pour le spectacle Les cailloux du Saint Laurent où elle l’interprète, avec Christian Pacher, et vous la trouverez dans le CD du même titre, produit par « Bonjour les Gens, Compagnie Christine Authier » (05 49 63 33 48 bonjourlesgens@hotmail.com). Cette « chanson d’aéroport », avec beaucoup de mots de parlanjhe, du français québécois original (bout d’criss) ou emprunté à l’anglais : call me, love, take care… ma gang, mes chums, okay est un bel exemple du contact des langues au Canada où on retrouve du « français traditionnel », surtout emprunté aux langues d’oïl, en particulier au poitevin-saintongeais, du français commun et de l’anglais – mélange de langues en rapport ici avec le sentiment d’être d’ici et d’ailleurs.

Vous pouvez retrouver la chanson « A bétou call me » dans des émissions de radio récentes , par exemple dans Ol ét le moument du 26 août 2016.

1 C’est ma chanson d’aéroport
A chaque fois qu‘y m’en va de l’autr’ bord
Y sais pu quelle langue y cause…
Est-o « passe que » ou bé « because » ?
Dans ma tête o l’est mélangé…
V’là qu’y parle un drole de Français
Dos mots de poitevin, dos mots d’anglais,
Tiens, j’m’en vais te la chanter

Refrain

A bétou, call me
A tantôt love moi,
Pourquoé qu’t’es parti, y ai pou qu’y te revouèye pas
A bétou, call me
A tantôt love moi,
Pourquoé qu’y ai parti, bout d’criss…
Y v’drait m’n’alla

2 A bétou qu’a disait ma mère
Ma p’tite drôlesse take care de toé
Si o va pas or whatever
Tu peux teurjhou revenir chez moé
Time out su’ chel océan
O l’a pas d’deal, c’est pas une game
Est pas facile d’aimer les gens
Qu’habitont si loin d’même

(au refrain)

3 Icitte faut ronner sa business
Pis y sais pas qui qu’faire d’ça
Me v’là  à domper ma jeunesse,
Pis à dos foué y me mét en « ta »
O l’est because qu’y sé vezée
Pis qu’o m’fatique, sé achalée
Y ai pas voulu rester illé,
P’têt bé qu’y m’ai trompé

(au refrain)

4 Salut ma gang, salut mes chums,
C’correct, j’trouve ça l’fun, c’t’all right
O va ben astheure
C’t okay,
Y vous dis à teurtous les drôles
A toutes chés fêtes, à tous ché jours
Y vous dis « A bétou, call me
A tantôt, love moi »

(au refrain)

 

Mots et expressions poitevins-saintongeais dans la chanson

1 y (i) : je ; est-o (ét o) : est-ce ; ou bé : ou ; o l’est mélangé (ol ét mélanjhai) : c’est mélangé ; dos mots de poitevin, dos mots d’anglais : des… ;

Refrain : a bétou   (a bétout): à bientôt;à tantôt (a tantot, a tantout) : a plus tard ; à cet après-midi ; y ai pou qu’y te revouèye pas (i ae pour qu’i te revoéye pa) : j’ai peur de ne pas te revoir ; Pourquoé qu’y ai parti (pourquoe qu’i ae parti) : pourquoi je suis parti ; Y v’drait m’n’alla (i vedràe me nalàe) : je voudrais m’en aller ;

2 Ma p’tite drôlesse (ma petite draulàesse) : ma petite fille ; si o va pas (si o vat pa) : si ça ne va pas ; tu peux teurjhou revenir chez moé (tu pes trjhou reveni ché moé) : tu peux toujours revenir chez moi ; o l’a pas (ol at pa) : il n’y a pas ; Qu’habitont si loin d’même (qu’abitant si loen de ménme)   : qui habitent si loin, comme ça ;

3 Pis y sais pas qui qu’faire d’ça (pi i sé pa qui faere de ça) : et je ne sais pas quoi (en) faire ; pis à dos foué y me mét en « ta » (pi a dos foes i me mét en « ta » ?) : et parfois je me recroqueville ? ; O l’est because qu’y sé vezée (ol ét because qu’i sé vesàie) : c’est parce que je suis épuisée ; pis qu’o m’fatique, sé achalée (pi qu’o me fatique, sé achalàie) : et que ça me fatigue, je n’en peux plus ;

y ai pas voulu rester illé (i ae pa voulu réstàe ilae) : je n’ai pas voulu rester là-bas ; p’têt bé qu’y m’ai trompé (petétre bé qu’i m’ae trunpai) : peut-être bien que je me suis trompée ;

4 O va ben astheure  (o vat bén asteùre) : ça va bien maintenant ; y vous dis à teurtous les drôles (i vous di  trtouts lés draules) : je vous dis à tous, les enfants ; a toutes chés fêtes, à tous ché jours (a toutes çhés fàetes, a touts çhés jhours) : au revoir.

 

Parlanjhe poitevin-saintongeais et français canadien

De nombreux mots et expressions poitevins-saintongeais se retrouvent en français québécois et surtout acadien, par exemple : astheure (asteùre), achaler (achalàe), vezée (vesàie)  … Ve trouveréz ine étuderie su çhés mots qui sant passais dau poetevin-séntunjhaes au françaes acadién pi québécois den Etuderies, avéc daus roleas pr n-en savere mae.

A vous  !

Ve pevéz vous amusàe a récrire la chançun de vetre façun.

Laisser un commentaire