La pllante dau moes : la bourache

Famelle : boroginacées
Éstaméle : borago officinalis
Voure qu’o vént : tére franche, chàume, fundis, çhultures en désarea, daus endréts sécs é soulalléres.
Lés àutres nums : choubouroche, bourajhe, borajhe.

 

Médecine

Infuciun, décocciun, fumigaciun pr copàe in enrumure, ine brunchique, la gripe, la tusse.
Ajhide pr la naessance daus papots.
Médecine Traditionnelle et magique en milieu rural – SEREST

Lés fis : Ine pincràie de capilaere, de bourache pi de poumatique pr ine tasse. O faere jhargotàe 7 minutes, métre avéc 2 goutiches de ténture d’iode pi ou boere :  5 tasses pr jhour.
Pr amoduràe la tusse : Infuciun de bourache.
La médecine ancienne du Centre-Ouest – Madame Fournier – SEFCO

Décociun de bourache pr copàe la févre, la gripe, lés rumatimes, la roujhole :
25 g de pllante chéchàie avec i litre d’éve fréde. O faere boulli 4 minutes pi trenpàe 15 minutes. O passàe pi boere 5 tasses pr jhour.
Décociun a éparàe su la pea pr copàe lés rojheùres.
Pr copàe la grate de la varicéle : ine décociun en fasant boulli 3 minutes pi trenpàe 4 minutes, en boere 4 tasses pr jhour.
Pr s’épurjhàe : décociun 30 g de bourache, faere trenpàe 10 minutes, boere 3 tasses pr jhour.
Remède et astuces de nos grand-mères – Anagramme Ed

Çheùsine

Lés flleùrs a pevant sarvi pr faere daus begnas mé i pevun enbelesi daus pllats, alore i lés menjhun crues.
Coléctajhe : « Coutumes, contes et légendes en Pays Loudunais »

Jhardrinajhe

La bourache pllantàie den lés carais d’in jhardrin, o se dit qu’ol assénit la tére.
Coléctajhe : « Coutumes, contes et légendes en Pays Loudunais »

Laisser un commentaire