Le parlanjhe en chanson : Le quadrille daus abres

Le parlanjhe en chanson : Le quadrille daus abres (Rolea Tout dire en parlanjhe)

Créée pour le spectacle Métamorphoses des Brandous (Gençay, Centre Culturel-La Marchoise), cette chanson permet de découvrir les noms poitevins-saintongeais de plusieurs dizaines d’arbres et arbustes. L’auteur et interprète, Jean-Jacques Chevrier, né à Gençay en 1945, a écrit, outre des chansons, de nombreux ouvrages parus à Geste éditions, sur différentes facettes de la langue et de la culture régionales : 784 proverbes et dictons du Poitou, 47 jouets traditionnels à fabriquer dans la nature, 439 expressions populaires en Poitou-Charentes-Vendée, Petit imagier de Poitou-Charentes-Vendée Expressions érotiques en Poitou-Charentes-Vendée, Insultes, jurons et gros mots en Poitou-Charentes-Vendée et, en collaboration : 2189 proverbes et dictons en Poitou-Charentes-Vendée, ainsi que Le poitevin-saintongeais, langue d’oïl méridionale (avec Michel Gautier) et deux catalogues d’exposition (avec Liliane Jagueneau) Les Fables de La Fontaine en poitevin-saintongeais et quelques autres langues régionales : occitan, wallon…, Edouard Lacuve (1828-1899) : écrivain, journaliste, imprimeur, éditeur, auteur…, ainsi que des travaux et réalisations édités par La Marchoise (Cahier d’oraisons populaires, de recettes médicales et de conjurations recueilli en Poitou, Coquelicu, Le Bouc au Père Sorin, Lés Boudins a Nicolét, Jeu des 7 familles Plantes sauvages du Poitou/Pllantes sauvajhes dau Poetou)… Il a participé à la Grammaire du poitevin-saintongeais (Michel Gautier,Geste éditions, 1993) et collabore à la revue Bernancio (Arantèle).

Refrén
La fouràet coume une grante famille
At ramoucelai touts sés cousins

1 Ol at le trougne é pi le chagne
Le nousillàe pi le pllatane
La charmille é pi le fragne
Trtouts dançant den le vent }
Le quadrille daus abres en avant } bis

2 Ol at le noujhàe pi le sapin
La frgounéte pi l’arllantin
L’érunde é pi le sanllin

3 Ol at le vérgne é pi l’eùblle
Le coussat é pi l’éjhar
Le boes-punaes é pi le trenblle

4 Ol at le fayan é pi le chatenié
Le populun pi le tuleùllàe
La sauline é pi le jhenevràe

5 Ol at l’osane pi le maelàe
L’épine bllanche pi le cormenàe
L’épine négre pi l’alijhàe.

6 Ol at le seù pi l’ajhallun
Le poumàe é pi le pruniou
Le poerellounàe é pi l’ésiou

La fouràet coume une grante famille
Dit « a revoer » a touts sés cousins
Trtouts danciant den le vent, le quadrille daus abres en avant
Trtouts danciant den le vent, le quadrille daus abres… a den sét ans.
D’après Les Brandous, La Marchoise Métamorphoses (UPCP-Geste Paysanne 50, 33 Tours)

Lés mots

le trougne : le troène ; le chagne : le chêne ; le nousillàe : le noisetier ; la charmille : le charme ; le fragne : le frêne ; trtouts : tous ; le noujhàe : le noyer ; la frgounéte : le fragon ; l’ arllantin : l’ églantier ; l’érunde : la ronce ; le sanllin : le cornouiller ; le vérgne : l’aulne ; l’ eùblle : l’ hièble ; le coussat : le houx ; in éjhar : un érable ; le boes-punaes : le cornouiller ; le fayan : le hêtre ; le chatenié : le châtaignier ; le populun : le peuplier ; le tuleùllàe (tilell) : le tilleul ; la sauline : le saule ; le jhenevràe : le genevrier ; l’ osane : le buis ; le maelàe : le néflier; l’épine bllanche : l’aubépine ; le cormenàe : le sorbier domestique ; l’épine négre : le prunelier ; l’alijhàe : l’alisier ; le seù : le sureau ; l’ajhallun :l’ ajonc d’Europe ; le pruniou : le prunier ; le poerellounàe : le poirier sauvage ; l’ésiou : l’osier.

Oçhupaciuns

1 Jeux : pour permettre d’apprendre les noms des plantes en jouant, le Centre Culturel de Gençay a créé un Jeu des 7 familles Plantes sauvages du Poitou/Pllantes sauvajhes dau Poetou. Vous pouvez y jouer, mais aussi en créer d’autres sur les noms des arbres et arbustes, des oiseaux, des animaux sauvages…

2 Chançun : faséz é chantéz daus chançuns de ménme avéc lés nums daus pllantes, daus oseas, daus énsécs, avéc l’actualitai, é tot çheù que ve vedréz (o ferat daus chançuns écolojhisces, de protéstaciun, de ririe, d’amour, de tot pi de rén…).

Laisser un commentaire