Ecri z-ou de maeme !

Vantàe bé que ve ve demandéz de voure qu’o vént çhau grafanjhe qu’i grafegne avéc ? Ol ét le grafanjhe normalesi de l’UPCP-Métive qui sit assoutrai a la trmine daus annàies 1980. Çhau grafanjhe s’étord dau grafanjhe dau françaes, o fét qu’o fàut chanjhàe in petit sés acoutumances pr s’en sarvir. Le préncipe de base de çhau parlanjhe ét : « ine létre ou bé in coublle de létres – mae d’ine façun d’o dire ». O veùt dire qu’in mot at rén qu’ine encriture mé que le pet se dire de mae d’ine manére : a l’écrit, o marque l’unitai dau parlanjhe, mé o prmét la divrsetai a l’oràu. Ve pevéz o voer den le tablla qu’ét apràe :

Graphie normalisée

Réalisations locales

Exemples

ch

jh

çh

gh

ll

é

r (groupes br, cr, dr, fr)

én

un

in

àe

ae

àie

ai

àu

au

ea

oe

ch avec ou sans expiration

j avec ou sans expiration

qui, tch, ti, ch doux allemand

gui, dj, di, y

ly, y

é ou è

u, eu

er, re, or

in

on, in, an

in

aï, eï, a, é long

aï, é

aïe, èïe, ie, ée long
 

aï, èï, i, é

ao, ou, a, o

o

éa, ia, è, ua, a

oé, oï, o

le chat : le chat

le jhàu : le coq

çhau ga : cet homme

ghére : guère

la felle : la fille, bllan : blanc

le pére : le père

in eù : un œuf

brtun: breton

prchén, prchéne : prochain, -e

bun, boune : bon, bonne

in, ine : une

chantàe : chanter, fàete : fête

faetàe : fêter, mae : plus

chantàie : chantée, la fumàie : la fumée

chantai : chanté, bllai : blé

chàud : chaud

la chaudure : la chaleur du lit

le coutea : le couteau

le poessun: le poisson

Le butàe de çhau grafanjhe ét de dounàe cunsience de l’unitai dau parlanjhe poetevin-séntunjhaes pi de sés éspécificitais vis-a-vis daus àutres parlanjhes. Ol ét la vouluntai de redounàe de la dignetai pi de la cunsidérance a netre parlanjhe é de sarvir a sen aqueneùssence.

O fàut savoer que daus grafémes queme ea, çh pi ll s’écrivant dépis bé luntenp en poetevin-séntunjhaes : ea dépis le Moyén-Ajhe (pr éxenplle den La Letre de Tenot a Piarot, émolai en 1554) pi ll é çh dépis le XIXe séclle. D’allour, le Séntunjhaes Pierre Jônain sit l’in daus prmàes a prpousàe le graféme çh.

Dépis lés annàies 1970, mae d’in grafanjhes « normais » sirant birolais. En 1971, Jacques Duguet prpousit in grafanjhe pr le poetevin-séntunjhaes (le s’en sarvit den Anthologie Poitou – Aunis – Saintonge –Angoumois (1973) mé o z-acheyit.

In petit enpràe, a la Sefco (Société d’ethnologie et folklore du Centre-Ouest), in prmàe grafanjhe sit assoutrai pr le prmàe rolea dau dicciounaere de la Sefco, le Glossaire des parlers populaires de Poitou, Aunis, Saintonge, Angoumois (1978). In segund grafanjhe, in petit chanjhai vis-a-vis dau prmàe, sit d’usance pr la séte (Glossaire des parlers populaires de Poitou, Aunis, Saintonge, Angoumois, 4 tomes 1992-1999, ou bedun Cots de Subiet, 3 tomes 2000-2008).

Pierre Bonnaud prpousit li-tou in grafanjhe en 1982, venant dau grafanjhe que le prpousit pr l’auvérgnat. Pi au début daus annàies 1980, l’UPCP-Métive avisounit in grafanjhe founétique le grafanjhe localesi que le préncipe étét : « in sun – ine létre (bedun in coublle) », avant d’assoutràe le grafanjhe normalesi.

Pr meù d’assaventements é d’ésplliques, ve pevéz lire le doucument Ecri z-ou de maeme fét pr la parçounerie Arantéle pi voer su çhéle pajhe éntrnét http://pivetea.free.fr/graphie.htm.