Ché nous, i étiun sét felles

MP3 - 3.7 Mo

Ché nous i étiun sét felles pr Dany de Cornulier (chanson traditionnelle)

 

1 Ché nous i étiun sét felles (bis)

Toutes aussi béles que màe (bis)

I aliun nous permenàe, le dimanche a la balade

I aviun assurément chaquine in bea galant.

2 De çhau çhi m’acunpagne,

Va vous faere le portrét

L’ét réde queme in piçhét,

la goule émrllaudàie

Le marche en se brçolant,

L’ét roujhe queme in piment

3 L’at bé la goule fendue,

jhusque dare le cagouét

Le se mouche avéc sés déts

é quant l’étérnue

Le fét petàe sun nàes

queme in fouét de mounàe.

4 L’avét ine béle chemise,

de la dentéle au pougnét

Ine véste de droghét,

lés chéns dau vilajhe

Si ne l’aviant queneùghut

l’ariant trtouts mordu

5 L’avét bé den sés poches

daus béles piéces de cent sous

Sés bots forjhais de cllous

é de grousses cabosses

Étiant a taluns hàuts

pr sautàe daus beas sàuts

6 Le dimenche a la màesse,

le s’en vat au lutrin

L’entoune le latin

meu que pas in daus prétres

Mé l’o prénd bé si hàut que l’en réste tout ballàud.

7 Jhe vous promét qu’a la dance, ol étét in bea ga

L’écarcallét lés bras, fesét daus manigances

L’étét bé a mun grai, çhau jholi bachelàe.

8 L’étét bé a la dance, au bea préntenp deràe

Le me pincit au bras, en me disant ma chére

Vén çhi dançun touts deùs, mun çheùr serat bén eùreùs.

9 Quant la dance fut féte, le venit s’assir cuntre moe

Le me torzét lés douéts, le me tordét lés pouses

En me disant Mariun, serae-z-i pa tun megnun

10 I t’aeme ma megnoune, l’écllat de tés beas ells

M’ant rendu amourous, le çheùr me sauterelloune

Queme in petit vérdun den le çhu d’in poelun.

11 Le vénghit bé me vere, au bea préntenp deràe

I li douni dau lét de noutre vache négre

É i barbotiriun den le ménme cabassun.

Notes

Cette chanson traditionnelle est chantée ici par Dany de Cornulier. On en trouvera une autre version, Ché nous i étiun troes felles, recueillie auprès d’Alice Brochet (1913-1985), dans 25 chançuns de Vendée recueillies à La Ferrière (Vendée) par La Soulère, La Roche-sur-Yon (Cassette et livret, Geste éditions) et dans Tout dire en parlanjhe. 71 textes en langue régionale de Poitou-Charentes, Vendée, Nord Gironde et sud Loire Atlantique (Geste éditions, 2012), avec la notation musicale.

Vos commentaires

  • Le 28 mars 2014 à 17:00, par créa S’ Yon vivi

    Bonjour,

    Moi, je recherche quelqu’un qui pourrait me trouver soit des contes, ou des chansons
    en maraichins , aussi d’Étienne Verronneau de challans, des disques ou CD, ça serait
    mieux (si possible….) car je suis challandaise et je recherche tout ce qui est maraichin.

    Merci d’avance, Cordialement.

  • Le 3 avril 2014 à 22:18, par Parlanjhe Vivant

    Bunjhou !

    Su E. Véronneau avez-ve vu le limérot de Bernancio qu’at paru ? Ol ét la parçounerie (association) Arantéle qu’o fét. Si v’étéz pa abounàie, aléz vere su www.arantele.org, ol at lés 2 prméres pajhes dau limérot (2013) pi ve peréz leù z-écrire é si i avun d’autres précisiuns i vous ou dirun.
    au pllési

    Parlanjhe Vivant