Élas mun pére m’at mariie

 

MP3 - 2.7 Mo
Élas mun pére m’at mariie pr Dany de Cornulier (chanson traditionnelle)

 

Élas mun pére m’at mariie (mariàie)

Tout de travér é tout de couti (coutai)

Avéc in oume poét a mun grai

É tout de travér.

Refrén

Nun jhamae jhe m’y marierae

A qual envér (bis)

Avéc in oume poét a mun grai

Tout de travér é tout de couti (coutai)

La prmére neùt jhe couche avéc li

É tout de travér.

La prmére neùt jhe couche avéc li

Tout de travér é tout de couti (coutai)

Le m’at virai sun grous couti (coutai)

É tout de travér.

Le m’at virai sun grous coutai

Tout de travér é tout de couti (coutai)

I ae pris ine épinglle i l’ae piqui (picai)

É tout de travér.

I ae pris ine épinglle i l’ae piqui (picai)

Tout de travér é tout de couti (coutai)

Prend sa çhulote s’en ét ali (alai)

Prend sa çhulote s’en ét ali (alai)

Tout de travér é tout de couti (coutai).

Prend més cotelluns cour apràe li

E tout de travér.

Prend més cotelluns cour apràe li

Tout de travér é tout de couti (coutai)

Dens in petit coen jhe l’ae renbari (renbarai)

E tout de travér.

Dens in petit coen jhe l’ae renbari (renbarai)

Tout de travér é tout de couti (coutai)

A ! Devinéz ce que jh’entrepri.

E tout de travér

Notes

Chantée ici par Dany de Cornulier, avec la rime en [i] (mariie, couti, piqui, renbari, ali…) ou entre [e] (é) et [i]. Cette prononciation, qui se trouvait déjà notée au XVIe siècle dans les textes poitevins imprimés à Poitiers (La Gente Poitevinrie), est aujourd’hui présente en Mirebalais (cf. textes de Jules Fortuné) et en Gâtine. Parmi les autres versions de cette chanson, on en trouve une chantée par Rachel Grimaud (Cahiers du Cerdo n° 2 Chansons en Poitou : Rachel Grimaud (1889-1980)).